2010-09-02

Quel cadre juridique pour les grands projets miniers ?

Midi Madagasikara rèlève des points soulevés par des juristes de la revue de Madagascar conseil international (MCI) quant à la "fragilité juridiques" du projet minier de Wisco. Mis à part le fait que ça a été signé par un "gouvernement de transition" (illégitime?), les juristes on fait remarqué que "le code minier malgache et la loi sur les grands investissements miniers (LGIM)" ne sont pas "appropriés pour englober tous les paramètres d'un contrat d'Etat de la dimension du projet".

Je crois que les mêmes remarques peuvent aussi s'appliquer sur le projet Bemolanga...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire